[Sans titre]‎ > ‎

Aid alh Adha: achat des moutons, organisation, sens de l’événement

publié le 1 juil. 2018 à 03:58 par Mosquée Almohsinine   [ mis à jour : 1 juil. 2018 à 03:59 ]

Origine de l'Aid El Kebir:

L'Aid El Adha (fête du Sacrifice), appelé aussi Aid al-kabir (la grande fête) est l'une des fêtes les plus importantes de l' Islam.

Selon l'histoire, la fête de l'Aid El Kebir commémore l'asservissement du grand prophète Ibrahim (Abraham) à DIEU (ALLAH) . En effet, pour tester Ibrahim dans sa confiance et sa soumission à DIEU, ce dernier lui ordonna de sacrifier son fils et prophète bien aimé: Ismaël. Ibrahim et même Ismaël, n'hésitèrent pas à obéir au Créateur.  Ibrahim alla donc sacrifier son fils Ismaël pour montrer sa soumission à DIEU, mais ce dernier lui envoya alors un mouton à sacrifier pour lui épargner le sacrifice de son propre fils. 

Ibrahim est ainsi pour les musulmans un modèle du vrai croyant. Il est aussi le premier à avoir nommé le croyant par le terme "soumis à ALLAH" (= mouslim = musulman). C'est aussi l'un des 5 plus grands prophètes et messagers de DIEU. 
Ainsi, les musulmans ont un lien important avec ce prophète, et même avec tous les prophètes (Jésus, Moise, Noé, Salomon, David,...). Les enseignements du prophète Mouhammad renvoie donc en partie aux traditions d' Ibrahim, et c'est pour cela que les musulmans célèbrent l'Aid al-Kebir. 

Dans la tradition musulmane, le choix des animaux pouvant être sacrifiés pendant la fête est multiple : les musulmans peuvent sacrifier un ovin (mouton, brebis ou bélier), un bovin (vache, taureau ou veau), un caprin (chèvre ou bouc) ou encore un camélidé (chameau ou dromadaire).


Date de l'Aid El Kebir:

Cette fête marque la fin du pèlerinage (Al Hajj) qui s'effectue à la Mecque, elle a lieu chaque année le 10 du mois de Dhou Al Hijja qui est le dernier mois du calendrier lunaire musulman.

Pour l'année 2018 (1439 du calendrier hégirien) le jour de l'Aid Al-Adha ( 10 Dhou Al Hijja 1439 de l'hégire) est le: 

  21 août 2018 
plus au moins un jour.

Cette fête, qui est plus qu'un simple événement religieux, est l'occasion pour se rencontrer avec la famille et les proches, elle est aussi synonyme de partage et de générosité envers les pauvres et les nécessiteux, car une partie de la viande du mouton sacrifié doit être donné aux pauvres.

D'ailleurs, le Prophète (sws) disait : « N’est pas Croyant celui qui passe la nuit le ventre plein alors que son voisin, à côté de lui, a le ventre vide. » (rapporté par: tabarânî)