Aid al Adha... infos

publié le 16 juil. 2021, 23:20 par Mosquée EL Mouhsinine__ Bourg en B

La prière du Aid al Adha sera le:

 Mardi 20 juillet 2021   à    7h30 

incha ALLAH



Prière mortuaire (janaza) pour Aïcha

publié le 3 juin 2021, 10:35 par Mosquée EL Mouhsinine__ Bourg en B

Assalamou ´alaykoum,

Une prière mortuaire aura lieu ce vendredi 4 juin à la mosquée, après chacun des 2 sermons.

Cette prière est pour la sœur défunte Aïcha: qu’ ALLAH lui fasse miséricorde, ainsi qu’à tous ses proches. Amine!


Ramadan 2021: explication simple du jeûne de Ramadan pour les non-musulmans

publié le 28 avr. 2021, 08:07 par Mosquée EL Mouhsinine__ Bourg en B   [ mis à jour : 28 avr. 2021, 08:07 ]

Comme chaque année, les musulmans du monde entier (environ 1.5 milliards)  effectuent l’un des 5 piliers de l’Islam : le jeûne du mois de Ramadan.

Étymologiquement, le mot arabe « siyam » (jeûne) signifie le fait de « s’abstenir ». En effet, pendant un mois, les musulmans doivent s’abstenir de:

  • manger
  • boire
  • avoir des rapports charnels avec leur épouses (époux) 
Ces interdits sont à respecter depuis l’aube jusqu’au coucher du soleil. 

Plus que cela, le mois de ramadan est un mois où chaque musulman doit faire un réel effort sur lui même pour améliorer son comportement vis à vis : 

  • de DIEU
  • des gens
  • de son environnement
  • de lui même. 
Ainsi, la valeur de la récompense du jeûne est telle qu’elle incite non seulement à s’abstenir, mais aussi à concourir dans l’accomplissement des bonnes œuvres et dans la recherche du bon comportement.

Aussi, une question légitime revient souvent en cette période : pourquoi l’ Islam demande-t-il aux musulmans de jeûner ?

L’Islam décrit les bienfaits multiples que bénéficie le musulman qui effectue correctement son mois de jeûne:

  • Sur le plan religieux : DIEU a prescrit le jeûne pour les croyants comme acte d’obéissance et de soumission à LUI, donc un réel acte de piété ; dans ce sens, le Prophète Mohammed disait que jeûner efface les péchés commis toute l’année. Cette période est propice à augmenter la foi du croyant : en effet, il est recommandé durant ce mois de multiplier les prières (notamment la nuit), la lecture du Coran, la méditation, les aumônes, le rappel de DIEU, le repentir… les adorations de DIEU l' Unique qui permettent de se rapprocher spirituellement du Créateur, le Miséricordieux.

  • Sur le plan spirituel : ces adorations de DIEU développent la dimension spirituelle : l’Islam appelle à purifier son âme, pour mieux l’orienter, mieux la contrôler. Le jeûne est une réelle école du « contrôle de soi » : maîtriser ses envies et émotions, pour ne pas en devenir esclave, pour mieux être avec soi-même, et ainsi mieux être avec les gens. Ainsi, le jeûneur cherche à éduquer son âme pour améliorer son comportement au quotidien. Dans ce sens, le Prophète Mohammed a dit : « Si celui qui jeûne ne s’abstient pas de mentir ou de se comporter de manière inconvenable, DIEU n’a pas besoin qu’il s’abstienne de nourriture et de boisson. »

  • Sur le plan biologique : les études scientifiques démontrant les bienfaits sanitaires et médicaux du jeûne sont dorénavant bien connues : mettre son corps (notamment son système digestif) en repos assaini et renforce l’organisme. D’ailleurs, certaines cliniques utilisent le jeûne pour soigner des cancers. Dans ce sens le prophète a dit : « jeûner vous serez en bonne santé. ».

  • Sur le plan social : pendant le ramadan, le jeûneur vit en parti l’expérience des pauvres. C’est alors qu’il éprouve de la compassion à leurs égards et Il est dès lors plus soucieux de s’acquitter de leurs droits, de demander de leurs nouvelles et s’enquérir de leurs besoins. Ceci nous rappelle que des enfants, des femmes et des hommes du monde entier souffrent de la faim, et en meurent, tous les jours. Ce ressenti de la faim doit pousser le musulman à penser aux pauvres, à leur faire des dons, à prier pour eux, à moins gaspiller, et à remercier DIEU de la nourriture dont il jouit. Par ailleurs, une catégorie de personnes ne pouvant jamais jeûner à cause de leur état de santé, dû à la maladie ou à la vieillesse, devront s’acquitter de la compensation en nourrissant un pauvre pour chaque jour manqué. Rappelons aussi que parmi les aumônes légiférées en Islam, il y a l’aumône que le jeûneur doit s’acquitter avant le dernier jour du ramadan pour chaque membre de sa famille en faveur des personnes démunies.

  • Sur le plan familial et fraternel : la rupture du jeûne chaque soir (« iftar ») et le jour de la fête de fin de Ramadan (« aid ») sont des moments vécus avec famille, et amis. Le Ramadan permet de renforcer voir de renouer les liens familiaux et fraternels et non pas de tomber dans l’égoïsme et l’individualisme.


Ainsi, dans une époque dite de « surconsommation », le musulman vit le mois du jeûne de Ramadan comme une pause pour le corps, et un voyage spirituel pour l’âme. Et comme dit DIEU dans le Coran : 

« Prenez vos provisions, et certes, la meilleure provision est la piété. » (Sourate 2, verset 197)

RAMADAN 2021: débute le mardi 13 avril 2021

publié le 12 avr. 2021, 03:43 par Mosquée EL Mouhsinine__ Bourg en B   [ mis à jour : 28 avr. 2021, 07:49 ]




Bon Ramadan à tous qui débutera  incha ALLAH   ce:

  Mardi  13   avril  2021  

N'oubliez pas de formuler dans vos cœurs, avant le 1er jour de jeûne,  
la bonne intention ( Niya ) pour ce mois de Ramadan béni, à savoir: 

" Jeûner par soumission, obéissance, crainte, espoir et amour 
au Créateur de l'univers , le Tout Puissant, le Tout-miséricordieux,...

ALLAH

dans l'unique but de LUI plaire "





Communiqué du CFCM

Ramadan et Al Fitr 1442-2021

Protégeons-nous en adoptant les gestes qui sauvent

Faisons du mois de Ramadan un moment de solidarité

Conformément aux données scientifiques et à la décision du CFCM de mai 2013 sur l’utilisation du calcul pour déterminer le calendrier lunaire, le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), annonce que :

Mardi 13 avril 2021 : Premier jour de Ramadan 1442H-2021

Jeudi 13 mai 2021 : Fête de l’Aïd Al Fitr

 

A cette occasion, le CFCM présente ses meilleurs vœux aux musulmans de France et leur souhaite de vivre durant ce mois béni de grands moments de quiétude, de solidarité et de partage.

L’aumône « Zakat El Fitr », religieusement exigible de toute famille musulmane, a été évaluée cette année à 7 euros par personne. Elle est destinée aux pauvres indépendamment de leur appartenance religieuse. Il est recommandé d’en faire bénéficier les nécessiteux du lieu de résidence de la famille. Son versement qui intervient généralement à la fin du Ramadan peut se faire dès son premier jour. La charge de distribution de cette aumône peut être déléguée à une personne physique ou morale.

Le CFCM appelle les CRCM, les CDCM et les responsables de mosquées à prendre toutes les mesures de prévention prévues à la fois par le dispositif Vigipirate et le couvre-feu sanitaire.

S’agissant du dispositif Vigipirate, il convient de :

Limiter le nombre des accès aux lieux de culte tout en facilitant leur évacuation en cas de besoin dans le cadre de la prévention des incendies ou de risques de panique. L’ouverture des portes de sortie doit être aisée depuis l’intérieur.
Faire preuve de vigilance en observant tous les flux entrants ainsi qu’en portant une attention particulière aux stationnements à proximité du lieu de culte.
Les pouvoirs publics ont informé le CFCM que des forces de sécurité intérieure seront davantage mobilisées pour renforcer la sécurisation autour des lieux de culte musulman, sur la période de Ramadan. Il convient de leur apporter soutien et aide en signalant toute situation qui paraitrait de nature à engager la sécurité du public.
S’agissant du dispositif couvre-feu sanitaire, il convient de :

Faire respecter les mesures de distanciation physique, les gestes barrières notamment le port obligatoire du masque, l’utilisation du gel hydroalcoolique à l’entrée comme à la sortie des lieux, l’usage de tapis de prière individuel.
Rappeler, eu égard aux horaires du couvre-feu fixés par les autorités, que dans la plupart des régions de France et dans l’état actuel des choses, seules les deux prières du jour (Dohr et Asr) pourront être célébrées dans les mosquées.
Les repas familiaux et entre amis se sont avérés source de propagation et de contamination, il convient de les limiter strictement aux membres de famille vivant sous le même toit.
Compte tenu du nombre important de fidèles qui participent à la prière de vendredi pendant cette période, le CFCM appelle les mosquées qui ne sont pas dans la capacité d’accueillir l’ensemble des fidèles dans le respect des mesures sanitaires en vigueur, de suspendre la célébration de cette prière et appeler les fidèles à l’accomplir chez-eux sous forme de prière de Dohr.
Enfin, malgré toutes les difficultés liées au contexte, le CFCM appelle les musulmans de France à faire vivre, comme l’an dernier, l’esprit de partage de ce mois béni. Les repas collectifs (iftars) doivent être remplacés par la distribution de repas et de colis alimentaires et autres formes de solidarité à l’égard de tous nos concitoyens en difficultés quelle que soit leur conviction religieuse.

Pour plus d’informations, nous appelons les musulmans de France à consulter régulièrement le site Officiel du CFCM (www.cfcm-officiel.fr). Un texte sur le jeûne du Ramadan, ses objectifs et finalités, notamment dans le contexte pandémique y est publié et est accessible via le lien :

https://www.cfcm-officiel.fr/jeune-du-mois-de-ramadan-regles-et-finalites/

Le CFCM appelle également les musulmans de France à saisir l’occasion de ce mois béni, mois du Saint Coran par excellence, pour élever des prières pour la protection et la prospérité de notre pays et de nos concitoyens, et notamment de toutes celles et ceux qui sont engagés en premières lignes pour protéger la vie et la santé de nos concitoyens.


Fait à Paris, le 11 avril 2021

Mohammed MOUSSAOUI

Président du CFCM


Réouverture (partielle) de la Mosquée

publié le 28 déc. 2020, 09:18 par Mosquée EL Mouhsinine__ Bourg en B


Fermeture de la Mosquée (covid)

publié le 29 oct. 2020, 07:31 par Mosquée EL Mouhsinine__ Bourg en B


Communiqué: non au terrorisme !

publié le 29 oct. 2020, 05:41 par Mosquée EL Mouhsinine__ Bourg en B   [ mis à jour : 18 avr. 2021, 11:15 ]


Nous apprenons avec effroi que la ville de Nice a été frappée par un attentat terroriste barbare. Une attaque au couteau a eu lieu au sein de la basilique de Notre-Dame de l’Assomption et qui a coûté la vie à trois personnes. Il y aurait également plusieurs blessés.

Nous sommes horrifiée par ce nouvel attentat abject qui nous plonge dans l’effroi et la sidération. Une nouvelle épreuve pour notre pays.

Les églises, les temples, les mosquées et tous les lieux de culte sont des lieux de prières, de recueillement et de fraternité. C’est un crime abject et absolument inadmissible que d’y faire couler le sang, d'autant plus en disant faussement faire cela au nom de Dieu. 

Dieu est innocent de ces mauvais agissants. Dieu est miséricordieux, et aime ceux qui sont miséricordieux.

Nos cœurs sont avec nos frères et sœurs chrétiens en ces moments très douloureux.

Nous réaffirmons la condamnation totale et ferme du terrorisme. Nous n’accepterons jamais toute violence commise, d'autant plus quand elle est faussement associé à l’islam.
Notre pays saura compter sur les citoyens de confession musulmane pour dénoncer, rejeter et combattre toute violence.

Plus que jamais, restons unis, solidaires et résolus ensemble à éradiquer le terrorisme.

Nous tenons à exprimer notre soutien et notre compassion aux familles et proches des victimes ainsi qu’à toute la ville de Nice qui est éprouvée une seconde fois dans sa chair. Nous souhaitons un rapide rétablissement aux blessés.

Nous tenons à exprimer toute la solidarité avec l’Eglise catholique ainsi qu’avec l’ensemble des communautés chrétiennes. Ils sont nos frères tandis que les terroristes sont nos ennemis.

Dans la lignée des propos du président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) que nous saluons, nous appelons les musulmans de France à apporter tout leur soutien à nos frères chrétiens partout en France. Ne laissons pas les terroristes semer la haine.


Nous saluons le message de paix et de fraternité que Mgr. Éric de Moulins-Beaufort a transmis au président du CFCM. Très affecté par cet acte terroriste, le président de la Conférence des Evêques de France (CEF) a formé le vœu pour que « la peur ne l’emporte pas, ni la haine » et que « la colère doit se transformer toujours en énergie pour le plus grand bien ».

Nous espérons que l’auteur de ces crimes, qui est actuellement hospitalisé dans un état grave, pourra en répondre devant les tribunaux et être sévèrement condamné.


Mosquée EL Mouhsinine

Communiqué: appel au calme et à la responsabilité

publié le 17 oct. 2020, 03:39 par Mosquée EL Mouhsinine__ Bourg en B   [ mis à jour : 18 avr. 2021, 06:57 ]


Depuis quelques mois, plusieurs actes de violences de diverses natures ont malheureusement été perpétrés sur notre territoire: incendies et vandalisme de plusieurs lieux de cultes, agressions,...et le dernier en date d'une violence extrême, le meurtre d'un enseignant.

Le centre culturel islamique de Bourg en Bresse condamne de manière absolue ces actes abjectes qui divisent la nation. Toute  violence doit être condamnée, rejetée.

Nous lançons un appel solennel de retour au calme, à la raison, à la retenu, et à la communication. Le respect, la tolérance, l'échange et la discussion doivent prendre le dessus sur la violence et le repli des extrêmes.

Nous lançons aussi un appel au divers acteurs sociaux du terrain, ainsi qu' aux responsables politiques et médiatiques, de travailler, en toute responsabilité, dans le sens de l'unité de la nation, de l'apaisement des esprits.

Face aux provocations et à la violence, il est actuellement absolument primordial que la sagesse, le dialogue et le vivre-ensemble prennent le dessus. 


CCI Bourg en Bresse
Mosquée EL Mouhsinine

Journée Européenne du Patrimoine 2020: la mosquée vous invite encore... !

publié le 13 sept. 2020, 13:45 par Mosquée EL Mouhsinine__ Bourg en B   [ mis à jour : 18 avr. 2021, 11:16 ]




Malgré le contexte sanitaire défavorable, les  "journées européennes du patrimoine 2020" sont maintenues, avec le respect strictes des règles sanitaires: masque obligatoire, distance de sécurité, lavage de mains...

Dans ces conditions,ceux qui le souhaitent pourront visiter notre Mosquée uniquement le:


 Samedi  19 septembre  de  9h à 12h

au 29 rue de la croix blanche, 01000, Bourg en Bresse



Plus d'infos sur le site de la mairie de de Bourg en Bresse: 

https://www.bourgenbresse.fr/actualite/513/225-journees-europeennes-du-patrimoine-2020.htm




Mosquée El Mohsinine 29, rue de la Croix-Blanche:

 La Mosquée El Mouhsinine de Bourg-en-Bresse (souvent appelée la mosquée de la Croix-Blanche) 
est l'une des plus grande et ancienne mosquée de la ville. 
Elle accueille chaque semaine des centaines de fidèles 
citoyens de confession musulmane. 
Cet édifice, inauguré en 2005, respecte les composantes classiques : 
salles de prière, salle à ablutions, minbar, mihrab, minaret,... 

Lieu de culte : tenue correcte exigée, salles de prières accessibles sans chaussures. 

Contact : 0688706124 ou 0621320343




Rappel

Il est possible de visiter la Mosquée tout au long de l'année (sur rendez-vous, et bien-sûr gratuit):

Pour plus d'infos, aller sur la rubrique: Pour les non-musulmans...


Prière du Aid Adha 2020 (nombreuses informations)

publié le 27 juil. 2020, 14:00 par Mosquée EL Mouhsinine__ Bourg en B   [ mis à jour : 18 avr. 2021, 11:18 ]


ستقام صلاة عيد الأضحى المبارك

يوم : 31 ‏على الساعة  7h30  

إن شاء الله تعالى 

La prière de l’Aid el Adha 2020 s’effectuera le : 

Vendredi 31 Juillet à  7h30 h

Elle sera suivie du sermon.

تقبل الله منا ومنكم صالح الأعمال

و كل عام و أنتم بخير

Qu’ ALLAH agrée nos bonnes œuvres et louange à LUI, Seigneur des mondes.



En effet, malgré un contexte difficile, 
la prière du Aid Adha aura bien lieu à la mosquée EL Mouhsinine de la croix blanche, 
mais avec un nombre limité (250 hommes et 70 femmes max), 
et dans le respect de conditions strictes éditées ci-dessous:



Quelques rappels sur la prière de l'Aid 


Le Aid al Adha  est une des 2 fêtes prescrites par le Prophète Mohammed (sws) pour les musulmans.

La prière de l'Aid, c'est une prière très recommandée, où les hommes, les femmes et même les enfants sont conviés à venir à la Mosquée, pour effectuer cette prière qui se fait en groupe derrière un imam, et qui est suivie d'un sermon pour exhorter au Bien, comme DIEU le veut  (exceptionnellement cette année les enfants de moins de 13 ans sont interdits).


Voici quelques comportements recommandés concernant cette journée, notamment concernant la prière de l'Aid:

  • Se faire beau: se laver totalement (ghosl) et mettre de beaux habits (pensez au masque)

  • Takbir: partir au lieu de prière en prononçant sans ostentation le takbir (le fait de dire: ALLAHou akbar = DIEU est le plus grand) jusqu'à la prière de Aid. On peut aussi dire :

           « ALLAHou akbar __ALLAHou akbar__la ilâha illa LAH »

        «  ALLAHou akbar__ALLAHou akbar__wa lilahi lhamd »

  « DIEU est le plus grand__DIEU est le plus grand__il n'a de dieu que DIEU, le seul digne d'être adoré »

                « DIEU est le plus grand__DIEU est le plus grand__toutes les louanges sont pour LUI (on le remercie) »


  • Bon comportement: comme tout le temps, l 'Islam appelle au respect et au bon comportement quelque soit la situation. Il est donc inconcevable de déranger qui que soit durant cette journée, notamment, par exemple en se garant n'importe comment. Pour éviter les stationnements sauvages ou gênants de voiture, plusieurs solutions existent:

- Venir à pieds est de loin la meilleur solution, comme nous l'a enseigné le prophète Mohammed (sws):  
« Quiconque accomplit ses ablutions chez lui, puis se rend dans une mosquée afin d'y accomplir l'une des prières prescrites, 
se verra pardonner un péché pour un pas accompli et sera élevé d'un degré pour le pas suivant. » [Muslim]

- Favorisez le covoiturage (en respectant la distanciation)

    - Se garer loin si il le faut, et marcher.

- venir en vélo, ou trottinette,...
  • Aucun appel à la prière (ni Adhan ni Iqama) à la Mosquée

  • Accomplir la Prière en groupe dirigée par l'Imam, à haute voix, 2 unités (rak'at)

  • Ecouter attentivement le Sermon de l'Imam

  • S'adresser mutuellement ses vœux en disant entre autres (sans embrassade, ni contact):

" TaqabbalALLAH minna wa minkoum"   

(Que DIEU accepte nos œuvres)
  • Retour: sur le chemin du retour vers le domicile, prendre si possible un chemin différent de celui prit à l'aller.

  • JOIE:  Passer un journée festive et familiale : repas, divertissement, joie, cadeaux, ... (dans le respect des gestes barrières)



Origine de cette fête



L'Aid El Adha (fête du Sacrifice), appelé aussi Aid al-kabir (la grande fête) est l'une des fêtes les plus importantes de l' Islam.

Selon l'histoire, la fête de l'Aid El Kebir commémore l'asservissement du grand prophète Ibrahim (Abraham) à DIEU (ALLAH) . En effet, pour tester Ibrahim dans sa confiance et sa soumission à DIEU, ce dernier lui ordonna de sacrifier son fils et prophète bien aimé: Ismaël. Ibrahim et même Ismaël, n'hésitèrent pas à obéir au Créateur.  Ibrahim alla donc sacrifier son fils Ismaël pour montrer sa soumission à DIEU, mais ce dernier lui envoya alors un mouton à sacrifier pour lui épargner le sacrifice de son propre fils. 

Ibrahim est ainsi pour les musulmans un modèle du vrai croyant. Il est aussi le premier à avoir nommé le croyant par le terme "soumis à ALLAH" (= mouslim = musulman). C'est aussi l'un des 5 plus grands prophètes et messagers de DIEU. 
Ainsi, les musulmans ont un lien important avec ce prophète, et même avec tous les prophètes (Jésus, Moise, Noé, Salomon, David,...). Les enseignements du prophète Mouhammad renvoie donc en partie aux traditions d' Ibrahim, et c'est pour cela que les musulmans célèbrent l'Aid al-Kebir. 

Dans la tradition musulmane, le choix des animaux pouvant être sacrifiés pendant la fête est multiple : les musulmans peuvent sacrifier un ovin (mouton, brebis ou bélier), un bovin (vache, taureau ou veau), un caprin (chèvre ou bouc) ou encore un camélidé (chameau ou dromadaire).

Cette fête marque la fin du pèlerinage (Al Hajj) qui s'effectue à la Mecque, elle a lieu chaque année le 10 du mois de Dhou Al Hijja qui est le dernier mois du calendrier lunaire musulman.
Cette fête, qui est plus qu'un simple événement religieux, est l'occasion pour se rencontrer avec la famille et les proches, elle est aussi synonyme de partage et de générosité envers les pauvres et les nécessiteux, car une partie de la viande du mouton sacrifié doit être donné aux pauvres.
D'ailleurs, le Prophète (sws) disait : « N’est pas Croyant celui qui passe la nuit le ventre plein alors que son voisin, à côté de lui, a le ventre vide. » (rapporté par: tabarânî)




Abattoir


Cette année, aucun abattoir sur Bourg en Bresse n'effectuera les abattages, ... malheureusement.


le jeûne de 'Arafa




Ce jeudi 30 juillet sera le jour de 'Arafa:
  • Pour les pèlerins: ils se retrouvent tous ensemble à 'Arafa prés de La Mecque pour invoquer ALLAH ensemble pendant toute l'après midi. Ceci représente une des étapes du pèlerinage (hadj), l'étape la plus importante. De nombreux croyants venant des 4 coins du monde se rejoignent ensemble au même endroit ('Arafa) pour adorer ALLAH.

     D’après Ibn Omar,   le Prophète (swsa dit :

«  Certes le Très Haut se montre fier devant les anges au soir du jour de 'Arafa à cause de l’état des gens rassemblés à 'Arafa, et il dit : «  Regardez mes serviteurs, ils sont venus vers moi couverts de poussière et les cheveux en bataille. »   [ rapporté par Ahmad ].

De plus, la femme du Prophète (sws), Aïcha  rapporte que le Prophète (sws) a dit :

« Il n’est pas de jour pendant lequel ALLAH affranchi  plus de serviteur que le jour de 'Arafa. En effet, Il s'approche et se montre devant les anges fiers de l’état des gens et leur dit : que veulent ceux-là ? » [ Rapporté par Mouslim ]


  • Pour les non-pèlerins:  comme nous à Bourg en Bresse, il est fortement conseillé (mais non obligatoire) de jeûner ce jour. D’après Abou Qatada  le Messager d’Allah (swsa été interrogé à propos du jour de 'Arafa et il en a dit :  
         « Il efface les péchés de l’année précédente et ceux de l’année suivante. » [ Rapporté par Mouslim ].

        Il s'agit ici des petits péchés.  Les grands péchés nécessitent un repentir spécifique nourri de regret, demande de pardon et                 d'un engagement pour ne plus refaire les grands péchés.


1-10 of 185